Thèmes

relations de couple richesse richesse richesse

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· 1Chroniques 28, 9-10 *2001* (1)
· 1Corinthiens 06,15-07,09 *2003* (1)
· 1Corinthiens 07,01-05 *2012* (1)
· 1Corinthiens 07,20-23 *2007* (1)
· 1Corinthiens 10,23-33 *2003* (1)
· 1Corinthiens 11,23-26 *2009* (2)
· 1Corinthiens 12,04-13 *2005* (1)
· 1Corinthiens 13,01-13 *2005* (1)
· 1Corinthiens 13,01>08a *2003* (1)
· 1Rois 03,16-28 *2011* (1)
· 2Rois 04,01-07 *2012* (1)
· Actes 05,27-42 *2012* (1)
· Actes 22,03-16 *2009* (1)
· Actes 26,01-29 *2010* (1)
· Exode 14,01-16 *2012* (2)
· Genèse 01,01-10 *2012* (1)
· Genèse 06,09-22 *2011* (1)
· Genèse 07,15-23 *2011* (1)
· Genèse 17,05-15 *2010* (1)
· Genèse 22,01-14 *2009* (1)
· Jean 01,09-14 *2012* (1)
· Jean 01,19-28 *2009* (1)
· Jean 02,13-22 *2003+2004* (2)
· Jean 04,05-14 *2000* (1)
· Jean 04,06-29 *2002+2004+2010* (3)
· Jean 04,19-34 *2006* (2)
· Jean 04,35-36 *Service Funèbre* (1)
· Jean 06,01-15 *2006* (1)
· Jean 06,01-15 + 25-39 *2002* (1)
· Jean 06,51-58 *2007* (1)
· Jean 08,02-12 *2006* (1)
· Jean 09,01-06+39 *2002* (1)
· Jean 20,19-23 *2012* (1)
· Job 42,01-16 *2009* (1)
· Jonas 01,01-08 *2011* (0)
· Jonas 01,04-06 *2010* (1)
· Lévitique 19,09-18 *2009* (1)
· Luc 02,01-07 *2005+2007* (2)
· Luc 02,01-14 *2000* (1)
· Luc 02,01-20 *2002+2008* (2)
· Luc 02,06-20 *2001+2006* (2)
· Luc 02,08-20 *2009* (1)
· Luc 02,11-19 *2002* (1)
· Luc 02,41-52 *2000* (0)
· Luc 02,41-52 *2003* (1)
· Luc 03,01-06 *2000* (1)
· Luc 03,10-18 *2000* (1)
· Luc 05,01-11 *2001* (1)
· Luc 05-27-39 *2011* (1)
· Luc 06,27-36 *2001* (1)
· Luc 06,36-39 *2008* (1)
· Luc 06,37-42 *2005* (1)
· Luc 07,18-35 *2004* (1)
· Luc 08,42-48 *2003* (1)
· Luc 09,22-27 *2001* (1)
· Luc 09,43-56 *2003* (1)
· Luc 09,57-62 *2006* (1)
· Luc 10,01-11 *2008* (1)
· Luc 10,25-37 *2005* (1)
· Luc 10,38-42 *2005+2007* (2)
· Luc 11,05-13 *2009* (1)
· Luc 11,05-8 *2001+2003* (2)
· Luc 11,33-36 *2001* (2)
· Luc 12,13-21 *2003* (1)
· Luc 14,07-11 *2001+2008* (2)
· Luc 14,12-20 *2002-2003* (1)
· Luc 14,16-30 *2010* (1)
· Luc 15,03-07 *2006* (1)
· Luc 15,18-24 *2010* (1)
· Luc 16,01-10 *2002* (0)
· Luc 16,19-31 *2008* (1)
· Luc 17,11-19 *2010* (1)
· Luc 17,20-37 *2010* (1)
· Luc 18,35-19,10 *2010* (1)
· Luc 20,20-26 *2010* (1)
· Luc 21,05-19 *2010* (1)
· Luc 23,38-43 *2012* (1)
· Marc 01,01-11 *2004* (1)
· Marc 01,14-20 *2006* (1)
· Marc 01,21-28 *2006* (1)
· Marc 01,29-39 *2006* (1)
· Marc 01,40-45 *2006* (1)
· Marc 02,01-12 *2001* (1)
· Marc 02,01-12 *2006* (1)
· Marc 02,13-17 *2002* (1)
· Marc 02,13-17 *2006* (1)
· Marc 02,18-22 *2006* (1)
· Marc 02,23-03,06 *2006* (1)
· Marc 03,07-21 *2006* (1)
· Marc 03,20-35 *2006* (1)
· Marc 04,01-13 *2007* (1)
· Marc 04,21-25 *2007* (1)
· Marc 04,26-29 *2005* (1)
· Marc 04,26-32 *2003* (1)
· Marc 04,35-41 *2001* - mariage (1)
· Marc 04,35-41 *2007* (1)
· Marc 04,39-05,20 *2007* (1)
· Marc 05,21-43 *2007* (1)
· Marc 06,01-06 *2001* (1)
· Marc 06,01-06 *2007* (1)
· Marc 06,07-12 *2007* (1)
· Marc 06,14-29 *2007* (1)
· Marc 06,30-44 *2007* (1)
· Marc 06,45-52 *2007* (1)
· Marc 06,53-56 *2007* (1)
· Marc 07,01-13 *2008* (1)
· Marc 07,24-30 *2008* (1)
· Marc 07,31-37 *2008* (1)
· Marc 08,01-10 *2008* (1)
· Marc 08,11-21 *2008* (1)
· Marc 08,18-25 *2006* (1)
· Marc 08,27-33 *2001* (1)
· Marc 08,27-38 *2008* (1)
· Marc 09,01-10 *2008* (1)
· Marc 09,14-32 *2008* (1)
· Marc 09,33-48 *2008* (1)
· Marc 10,13-16 *2002+2009* (2)
· Marc 10,17-22 *1999* (1)
· Marc 10,17-27 *2004* (1)
· Marc 10,32-40 *2005* (1)
· Marc 10,35-45 *2002* (1)
· Marc 10,46-52 *2002+2010* (1)
· Marc 11,12-14+20-26 *2002* (1)
· Marc 12,13-17 *2005* (1)
· Marc 12,41-44 *2009* (1)
· Marc 13,32-37 *1999* (1)
· Marc 13,9-13 *2001* (1)
· Marc 14,03-09 *2008* (1)
· Marc 15,16-20+27-39 *1999* (1)
· Marc 15,22-27+33-39 *2001* (1)
· Marc 15,25-32 *2006 (1)
· Marc 16,01-08 *2006* (1)
· Marc 16,01-15 *2001* (1)
· Marc 16,09-18 *2005* (1)
· Marc 16,09-20 *2007* (1)
· Marc 16,14-20 *2012* (1)
· Matthieu 01,18-21 *2003* (1)
· Matthieu 01,18-25 *2000* (1)
· Matthieu 01,18-25 *2003* (1)
· Matthieu 02,01-12 *2000* (1)
· Matthieu 03,05-12 *2005* (1)
· Matthieu 03,13-17 *2000* (1)
· Matthieu 05,03-16 *2008* (1)
· Matthieu 05,08 *2000* (1)
· Matthieu 05,10 *2000* (1)
· Matthieu 05,21-26 *2009* (1)
· Matthieu 05,43-06,04 *2006* (1)
· Matthieu 05,43-48 *2002* (1)
· Matthieu 06,01-08 *2001* (1)
· Matthieu 06,19-21 *2005* (1)
· Matthieu 06,25-34 *2000* (1)
· Matthieu 06,25-34 *2010* (1)
· Matthieu 06,27-33 *2006* (1)
· Matthieu 07,07-12 *2005* (1)
· Matthieu 07,12-14 *2002* (1)
· Matthieu 07,21-29 *2003* (1)
· Matthieu 07,24-29 *2002* (1)
· Matthieu 08,05-10 *2012* (1)
· Matthieu 10,08b-12 *2002* (1)
· Matthieu 11,20-30 *2003* (1)
· Matthieu 11,25-30 *2002* (1)
· Matthieu 12,46-50 *2008* (1)
· Matthieu 13,01-23 *2001* (1)
· Matthieu 14,22-32 *2004* (1)
· Matthieu 14,22-33 *2000* (1)
· Matthieu 17,14-21 *2001* (1)
· Matthieu 18,01-08 *2002* (1)
· Matthieu 18,10-14 *2002* (1)
· Matthieu 18,15-22 *2003* (1)
· Matthieu 18,15-22 *2003* (1)
· Matthieu 18,21-35 *2012* (1)
· Matthieu 21,28-32 *2003* (1)
· Matthieu 25,01-13 *2005* (1)
· Matthieu 25,01-13 *2005* (1)
· Matthieu 25,31-46 *1996* (1)
· Matthieu 26,36-41 *2005* (1)
· Matthieu 27,01-05 *2003* (1)
· Matthieu 27,01-05 *2003* (0)
· Matthieu 27,27-61 *2002* (1)
· Matthieu 28,01-10 *2004* (2)
· Romains 07,14-25 *2003* (1)

Rechercher
Derniers commentaires Articles les plus lus

· Les habits du dimanche > Esaïe 58,1-8 / Psaume 32 / Marc 2,18-22
· Des ouvriers pour la moisson - Actes 6,1-7 / Luc 10,1-11
· l'Eglise persécutée - Daniel 11,32-35 / Ephésiens 6,10-20 / Marc 13,9-13 / Matthieu 5,43-45 / 1Corin
· Le regard - deutéronome 11,10-17 / Psaume 33 / Marc 10,17-27 / Luc 11,33-36
· Le Royaume de Dieu est en toi

· Observez ce que vous entendez - Psaume 27 / Esaïe 49,1-6 / Apocalypse 1,9-16 / Marc 4,21-25 / 2Pierr
· Je ne suis pas venu appeler les justes > Ezéckiel 33,8-17 / Marc 2,13-17
· Jeudi de Pâques - Marc 15,22-27 + 33-39 / Luc 24,20-23
· l’addiction : une réponse au vide existentiel - Proverbes 23,29-35 / Jean 4,6-19
· Riches vers (aux yeux de) Dieu - Luc 12,13-21
· le mouton perdu - Actes 2,42-47 / Luc 15,3-7
· Cheminer dans la foi chrétienne
· 1Corinthiens 12,4-13 / Psaume 51,1-14 / Luc 11,9-13
· Noël : pas toujours facile ! - Luc 2,1-14
· Ne pas regarder en arrière ? - Genèse 19,15-26 / Luc 9,57-62

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Blogs et sites préférés

· Aumônerie du gymnase de Nyon
· Excellent site pour parcourir la Bible !
· Ekklesia - portail romand d'activités chrétiennes
· Elle et Lui - cours pour couples mariés


Statistiques

Date de création : 17.09.2008
Dernière mise à jour : 20.12.2012
194articles


Riches vers (aux yeux de) Dieu - Luc 12,13-21

Publié le 03/05/2010 à 18:21 par predications Tags : richesse

 

Prédication du pasteur Marc Rossier

prononcée aux Mosses, le 30 novembre 2003

 

 

Riches vers (aux yeux de) Dieu

(Luc 12,13-21)

 

Je veux vous montrer quelque chose qu’on n’aime pas tellement voir. Un objet que vous connaissez bien, pas si moche physiquement, mais désagréable à cause de son symbole : je veux vous montrer un sablier.

Le sablier symbolise plusieurs choses : c’est bien sûr le symbole de l’horlogerie Suisse dans l’aventure d’Astérix chez les Helvètes, mais j’aimerais plutôt parler de son symbole existentiel. Le Sablier est un symbole de la vie. Un symbole de l’existence humaine qui passe, qui s’écoule. La vie qui, petit à petit s’épuise et disparaît par l’étroit couloir du présent, emportée dans l’inexorable mouvement du temps.

Dans la partie supérieure du sablier : ce qui nous reste, le potentiel de notre vie, la richesse à disposition, le nombre de jour qui nous sont accordés. Dans la partie supérieure, c’est ce qui nous reste, pour autant qu’un malheur ne vienne pas casser ou obstruer le couloir du présent.

Dans la partie inférieure du sablier : C’est le mystère de ce qui reste de nous quand la vie a passé. C’est le monde de l’au-delà, le monde invisible, le monde que Dieu a préparé pour nous. Bien malin qui pourra me dire de quoi est rempli le bas du sablier.

Le mouvement continu du sablier nous révèle que la fin de notre n’aura pas lieu seulement le jour de notre mort. Ce mouvement continu nous fait plutôt comprendre que notre vie n’en finit pas de finir, dès le jour de notre naissance. A chaque seconde, une partie de notre vie meurt : Ce que j’étais hier n’est plus aujourd’hui. Ce que j’étais hier est mort.

Pourtant, ce qui est aussi intéressant dans l’image du sablier, c’est que ce qui meurt ne disparaît pas. A travers l’entonnoir du présent, à travers l’entonnoir de la mort, la vie passe, mais ne disparaît pas : elle tombe dans l’inconnu de l’après-mort. 

Alors, c’est tout imprégné ce cette image du sablier que je vous propose d’entendre cette parabole de Jésus. Cette parabole qui présente les projets d’un homme qui vit le grand bonheur de s’enrichir.

Avant de commencer sa parabole, vous remarquerez que Jésus ne dit pas que l’argent et les richesses sont mauvais ou inutile. Il dit simplement de se méfier : Attention ! Attention ! Vivre avec des richesses, c’est comme circuler entre le Sépey et Vuargny. A tout moment on peut se ramasser une pierre sur le capot. Et il y a un panneau « Attention » La proximité des richesses réclame toute notre attention et notre méfiance. Attention, dit Jésus : méfiez-vous de l’amour des richesses, parce que la vie ne dépend pas des biens, même si on en a beaucoup.

Et puis jésus commence son histoire. Histoire banale, somme toute : un homme reçoit plus que d’habitude, la terre a bien rapporté. Est-ce qu’il nous arrive de nous trouver dans une situation semblable ? On reçoit un cadeau spécialement précieux pour Noël, on gagne à la loterie, on découvre un billet de 50.- sous la banquette du train, on bénéficie d’une augmentation de salaire, qu’importe. Il nous arrive à tous, parfois d’avoir une bonne opportunité qui nous permet d’avoir plus.

Eh bien je parie qu’à toutes ces occasions, notre réflexion est tentée d’aller dans le même sens que la réflexion du riche dans notre parabole : Que va-t-on faire de cet argent, de cette richesse. Avant on pouvait vivre avec moins, mais maintenant qu’on a l’opportunité de vivre avec plus, on ne va pas s’en priver. Il faut juste faire un bon investissement, placer correctement cette richesse pour pouvoir la conserver le plus longtemps possible.

L’homme décide donc de détruire ses greniers et de se construire un grand hangar pour contenir toutes ses récoltes et toutes ses richesses.

Projet réjouissant, l’entreprise grandit, fait des bénéfices, réjouit les actionnaires et augmente son capital : c’est la base de la croissance économique.

Il y a pourtant un hic. Un grain de sable dans la machine, un grain de sable qui coince. l’homme ne réalise pas que les richesses sont bien différentes de la vie. Les richesses restent et donnent l’illusion de la stabilité et de la sécurité, mais la vie passe, passe, passe…

Et voilà que Dieu se fait rappeler au bon souvenir de l’homme en essayant de lui montrer son erreur de raisonnement : Insensé ! lui dit Dieu. Insensé, c’est-à-dire : celui qui a perdu le sens. Le sens dans lequel coule le sable. Insensé : cette nuit-même, tu vas mourir. Pour qui seront donc toutes ces richesses ?

Remarquez que ce n’est pas Dieu qui choisit de faire mourir l’homme, Dieu ne fait que constater ce qui va arriver, il ne fait que nous annoncer ce que nous ne savons que trop bien : nous allons mourir. Mourir cette nuit, ou dans quelques années, nous sommes en train de mourir déjà à présent. La vie s’écoule avec le temps.

La vie s’écoule, mais l’argent ne suit pas. Les biens matériels ne sont pas de la même nature que la vie.

J’ai mis des pièces de monnaie dans mon sablier, et je peux vous assurer qu’elles n’ont jamais passé de l’autre côté de l’entonnoir.

Pour illustrer ça, Jésus disait d’ailleurs : il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille que pour un riche d’entrer dans le Royaume de Dieu.

C’est pas révolutionnaire ou extraordinaire ce que je dit là. C’est même très banal. C’est la traduction de la sagesse populaire qui nous dit : tu ne l’emportera pas au paradis.

Par contre, ce que je me demande, c’est l’inverse. Qu’est-ce que tu emporteras au paradis. C’est fait de quoi, le sable qui passe ?

Dans notre parabole, Jésus oppose l’homme qui est riche aux yeux du monde et l’homme qui est riche aux yeux de Dieu. (Vers Dieu)

Il y a donc deux sortes de richesses. Des richesses qui passent et des richesses qui ne passent pas à travers l’entonnoir du sablier.

Il me semble qu’il y a un indice dans notre parabole pour comprendre ce que c’est que les richesses divines : Si vous relisez attentivement, l’homme est absolument seul, en dehors de l’intervention de Dieu. Il n’accumule ses richesses que pour lui-même. Ce qui manque absolument pour ce riche, c’est les relations : il parle tout seul, il est content de lui, il fait le bilan de sa vie et se réjouit de boire, manger et se reposer, mais il semble qu’il va le faire tout seul. On dirait qu’il est seul au monde, une sorte de Robinson Crusoé.

En lisant les autres textes de l’évangile qui concernent la richesse, Jésus, au contraire, nous incitera toujours à utiliser l’or et l’argent pour construire des relations, des amitiés, une communauté.

Aujourd’hui, venir aux Mosses, ça coûte. Ça demande un investissement, il faut une voiture, de la benzine, il faut du temps.

Pour bon nombre, ça coûte trop cher et il préfèrent rester chez eux, tout seul. Vous qui êtes là, vous avez fait la dépense et la rencontre devient possible, nous avons à disposition une richesse aux yeux de Dieu (vers Dieu) : alors servons-nous de cette richesse, enrichissons-nous.

Amen!

 


Une prière : Fais de moi ce que tu veux

Entre tes mains, Seigneur, je me mets tout entier.

Tu m’as créé pour être accompagné, par toi et par mes prochains

Je ne veux plus penser à moi-même.

Je veux te suivre : Permets-moi de faire route avec toi

Que ce soit dans la joie ou dans la peine, je veux t’accompagner

Je veux bien le payer de mes souhaits, de mes plaisirs, des mes projets, de mes plaintes et de mes richesses

qui me retiennent loin de toi, loin de mes sœurs et de mes frères,

et qui me replient sans cesse sur moi-même.

Seigneur, fais de moi ce que tu veux !

Je ne marchande pas, je ne cherches pas à savoir à l’avance

ce qui m’attends et quels sont tes projets sur moi

Je me donne à toi pour que tu m’y conduises.

Je veux te suivre même dans l’obscurité du futur.

Je ne te demande que la force et les biens nécessaires pour aller à la rencontre de ceux qui m’attendent et qui m’enrichiront de leur présence.

Seigneur, je veux vivre, être riche à tes yeux

Et demander ta bénédiction sur chacune de mes rencontres.

Ta bénédiction sur la communauté des sœurs et frères qui te disent:

Notre Père…, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, *que ton règne vienne, *que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.*Donnes-nous aujourd'hui notre pain de ce jour,*Pardonnes-nous nos offenses *comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous

Amen !


Paroles d'Envoi (Matthieu)

12 Faites pour les autres

tout ce que vous voulez qu’ils fassent pour vous:

c’est là ce qu’enseignent les livres de la loi de Moïse et des Prophètes.

13  Entrez par la porte étroite!

Car large est la porte et facile le chemin qui mènent à la ruine; nombreux sont ceux qui passent par là.

14  Mais combien étroite est la porte et difficile le chemin

qui mènent à la vie; peu nombreux sont ceux qui les trouvent.





DERNIERS ARTICLES :
Quand on traîne des casseroles - 2Rois 4,1-7
Prédication du pasteur Marc Rossierprononcée à Vers-l'Eglise, le 14 octobre 2012à l'occasion de son culte d'Adieu à la paroisse des Ormonts-Leysin Quand on traîne des ca
D'abord ce qui est bien ou ce qui est juste? - Actes 5,27-42
Prédication du pasteur Marc Rossier prononcée aux Diablerets et à Vers-l'Eglise, le 7 octobre 2012 D'abord ce qui est bien ou d'abord ce qui est juste? (Psaume 111 / Mat
Un Dieu incarné ? - Jn 1,9-14/Gal 2,20/Apoc 3,20
Prédication du pasteur Marc Rossier prononcée à Châble-Croix (Aigle), le 16 décembre 2012 Un Dieu incarné (Jean 1,9-14) Vous savez ce que c'est qu'un ongle incarné ? vo
Création Tranchante - Gen 1,1-10/Apo 1,16-18/Mtt 10,34-39
  Prédication du pasteur Marc Rossier prononcée aux Diablerets et aux Mosses, le 2 septembre 2012 Création Tranchante (Genèse 1,1-10 /Apocalypse 1,16-18 /Matthieu 10,34-
Souviens-toi de moi quand tu règneras
Prédication du pasteur Marc Rossier prononcée aux Diablerets et aux Mosses, le 15 avril 2012 Souviens-toi de moi quand tu règneras (Genèse 3,20-24 / Apocalypse 2,7-11 /
forum